• Inscription
  • Connexion

Je recherche

paris09 idf75 hardkor hardtechno techno clubs nuit la

33

Questions

32

Réponses

1

Connectés

Les décrocheurs du système éducatif

Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on ? 

Un quart des jeunes entrés en 6e en 1995 n'ont pas terminé avec succès leur formation dans l'enseignement secondaire. Ils sont « décrocheurs ». Parmi eux, huit sur dix n'ont pas de diplôme de l'enseignement secondaire et deux sur dix ont un BEP ou un CAP, mais ont échoué dans la formation qu'ils ont poursuivie ensuite. Les jeunes décrocheurs ont souvent eu des difficultés scolaires et sont souvent d'origine sociale modeste, mais pas tous. On distingue trois grands profils de décrocheurs : des jeunes au faible niveau d'études qui ont massivement redoublé au collège (près de la moitié des décrocheurs) ; des jeunes avec un bon niveau d'études à l'entrée au collège, mais qui échouent au CAP, au BEP ou au Baccalauréat (un tiers des décrocheurs) ; et des jeunes qui sont passés par des enseignements spécialisés au collège (section d'enseignement générale et professionnel adapté - SEGPA - notamment) (un cinquième des décrocheurs) . Parmi les bacheliers poursuivant des études supérieures, un sur cinq n'obtient pas de diplôme du supérieur. Là aussi, le niveau scolaire et les origines sociales jouent un rôle, mais pas seulement. L'orientation et la situation financière des étudiants semblent également conditionner l'obtention d'un diplôme de l'enseignement supérieur.

Lire cet article de Agathe Dardier, Nadine Laïb, Isabelle Robert-Bobée (INSEE)

Tags
decrocheur education rosteig alsace67
Posté le 22/11/2014 à 10:06
1 réponses

Les solutions proposées pour aider les "décrocheurs"

 

- Se renseigner auprès des SAIO - MLDS  En Alsace, 5 quai Zorn_ 67000 Strasbourg Tél. 0388247424

Des plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes décrocheurs proposent des solutions permettant un retour en formation ou la préparation à l'entrée dans la vie active.

Les pouvoirs publics ont l'obligation de suivre les jeunes de 16 à 18 ans, sans diplôme et sans emploi, de façon à ce qu'aucun d'entre eux ne soit laissé hors de tout système de formation, d'insertion ou 'accompagnement vers l'emploi.

Les plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes décrocheurs sont un mode de coordination des acteurs locaux de la formation, de l'orientation et de l'insertion des jeunes. Les établissements scolaires, la MLDS, les centres d'information et d'orientation (CIO), les missions locales (ML), les écoles de la deuxième chance (E2C), les établissements agricoles, les établissements publics d'insertion de la défense (EPIDE), les Greta, les centres de formation d'apprentis, les bureaux d'information jeunesse (BIJ) et les collectivités territoriales sont notamment associés. 

Nota Bene : Les écoles de la deuxième chance (E2C) s’adressent aux jeunes de moins de 26 ans sortis du système éducatif sans diplôme ni qualification professionnelle.

 

Pour plus d’information : http://www.education.gouv.fr/cid55632/la-lutte-contre-le-decrochage-scolaire.html#Les dispositifs pour les jeunes qui ont décroché du système scolaire.

 

 

 

 

 

 

Posté le 22/11/2014 à 17:04
Votre réponse